Burkina Faso. Faits et chiffres

ÉFAI-27 janvier 2010

1. Selon les chiffres de 2007 du ministère de la Santé burkinabè, plus de 2 000 femmes meurent chaque année de complications liées à la grossesse ou à l’accouchement au Burkina Faso.

2. Le Burkina Faso est l’un des pays les plus pauvres du monde (Rapport mondial sur le développement humain 2009 du Programme des Nations Unies pour le développement [PNUD]).

3. 46,4 % de sa population vit sous le seuil de pauvreté national, et 80 % dans des zones rurales où les infrastructures sont souvent insuffisantes (Rapport mondial sur le développement humain 2009 du PNUD).

4. Selon l’Institut national de la statistique et de la démographie du Burkina Faso, en 2007, le taux d’alphabétisation n’était que de 21 % chez les femmes, contre 36,7 % chez les hommes.

5. Dans les zones rurales, le taux de fécondité est de 6,9 enfants par femme, contre 3,7 dans les villes. La moyenne nationale est de 6,2 enfants par femme (Enquête démographique et de santé 2003).

6. Une récente enquête officielle a montré que l’âge du mariage se situait le plus souvent entre dix et dix-neuf ans, la majorité des adolescents vivant en couple s’étant cependant mariés entre quatorze et dix-neuf ans (Joëlle Palmieri, Burkina : intensifier la lutte contre les mariages précoces, 2009).

7. Les jeunes femmes vivant dans les zones rurales sont, en outre, plus susceptibles d’avoir des enfants tôt (c’est le cas de 157 adolescentes sur 1 000 en zone rurale, contre 64 sur 1 000 en ville) [Enquête démographique et de santé 2003].

8. Selon le ministère de la Santé burkinabè, la part du budget consacrée à la santé est passée de 6,3 % en 2001 à 8,42 % en 2008. C’est encore loin de l’objectif de 15 % fixé par les chefs d’État africains lors du sommet de l’Union africaine à Abuja (Nigeria), en 2001.

9. Selon le ministère de la Santé burkinabè, la distance moyenne à parcourir pour parvenir à un centre de soins est passée de 9,4 kilomètres en 2000 à 7,5 kilomètres en 2008.

10. Le gouvernement du Burkina Faso estime que les besoins en matière de contraception de 42,4 % des femmes mariées n’étaient pas satisfaits en 2004.

Toutes les infos

Infos liées