Campagne panafricaine de solidarité pour le Zimbabwe

Annonce à l’attention des médias

ÉFAI

Le samedi 12 juillet 2008, répondant à un appel lancé par CIVICUS : Alliance mondiale pour la participation citoyenne, Amnesty International et Action mondiale contre la pauvreté, les citoyens des pays d’Afrique s’uniront pour exprimer leur solidarité avec la population du Zimbabwe qui subit des violations persistantes de ses droits. Ce samedi correspondra au lancement d’une Campagne panafricaine de solidarité pour le Zimbabwe, et sera suivi d’événements dans tout le continent.

Les homicides, les actes de torture, les pratiques d’intimidation de l’opposition politique qui ont caractérisé le second tour de l’élection présidentielle, le 27 juin 2008, ne sauraient être cautionnés, quelles que soient les circonstances. « En violant constamment et de façon flagrante les valeurs qui constituent les principes fondamentaux de l’Afrique d’aujourd’hui, M. Mugabe a causé un grand tort à la population du Zimbabwe et de tout le continent. Nous pensons qu’il incombe à tous les Africains de mettre sans délai un terme aux activités antidémocratiques de M. Mugabe », a déclaré Kumi Naidoo, président honoraire de CIVICUS.

« Les agressions, les tortures, les homicides dont sont victimes les personnes soupçonnées de soutenir l’opposition doivent cesser au Zimbabwe. Les actions concrètes ont été trop longtemps différées, et les dirigeants africains doivent cesser de donner leur adhésion tacite à ces actes », a déclaré Irene Khan, secrétaire générale d’Amnesty International.

En ces moments critiques, tous les Africains sont aux côtés de la population du Zimbabwe. « Nous demandons instamment aux dirigeants africains de lancer un appel pour que la société civile se voie dotée des moyens de jouer un rôle dans la résolution de la crise que traverse actuellement le Zimbabwe - nous sommes de plus en plus nécessaires, à l’heure où des millions de gens risquent de souffrir de la faim à cause d’une insécurité alimentaire qui s’aggrave du fait de la mauvaise gouvernance », a déclaré Adelaide Sosseh, coprésidente d’Action mondiale contre la pauvreté, basée en Gambie.

Les manifestations panafricaines de samedi exprimeront l’inquiétude des populations du continent devant la situation au Zimbabwe et montreront l’unité des Africains face aux violations commises contre les Zimbabwéens. Elles constituent le début d’une campagne à l’échelle de toute l’Afrique et au niveau local, qui permettra à des voix africaines de s’élever contre l’injustice au Zimbabwe.

Note aux rédacteurs :

Ressources pour la campagne :

De plus en plus nombreux, en Afrique, sont ceux qui dénoncent les souffrances infligées au Zimbabwe et exigent une action de la part de l’Union africaine, de la Communauté de développement de l’Afrique australe et des différents gouvernements africains. Les actions qu’ils recommandent sont notamment les suivantes :

• Désignation d’une commission indépendante chargée d’enquêter sur les récentes violations et atteintes aux droits humains

• Mise en place d’observateurs des droits humains chargés de rendre compte de la situation actuelle

• Appel à résoudre la crise politique en cours, ainsi que les profondes divisions dont souffre la population du Zimbabwe, dans un esprit de réconciliation et de dialogue

• Rétablissement de l’indépendance de la justice et de l’obligation de rendre des comptes pour les forces de sécurité et les organes chargés de l’application des lois

Toute une série d’activités se dérouleront sur le continent africain le samedi 12 juillet 2008, à l’initiative d’organisations locales de la société civile et de citoyens engagés. Ces hommes et ces femmes exprimeront notamment leur solidarité par les actions suivantes :

• Organisation de rassemblements silencieux devant les ambassades du Zimbabwe

• Rassemblements devant les bâtiments gouvernementaux ou parlementaires pour exhorter les gouvernements à jouer un rôle plus actif en ce qui concerne le Zimbabwe

• Rencontres avec les chefs d’État, les parlementaires, les collectivités locales pour les inciter à mener des actions sur le Zimbabwe

• Publication d’articles ou de lettres dans la presse locale ou nationale au sujet des violations des droits des peuples et de la personne humaine au Zimbabwe

• Organisation de conférences de presse avec des représentants de la société civile, des représentants du gouvernement et d’autres spécialistes du Zimbabwe

• Publication de communiqués de presse lançant un appel à l’action sur le Zimbabwe

• Intervention auprès du grand public pour obtenir la signature de pétitions ou la participation à des actions en ligne

• Présentation de notes ou de communications à l’Union africaine, à la Communauté de développement de l’Afrique australe et aux gouvernements nationaux

Déclaration de CIVICUS sur le Zimbabwe :
http://www.civicus.org/new/media/CIVICUS-Zimbabwe-Statement.pdf

Déclaration d’Amnesty International sur le Zimbabwe :
http://www.amnesty.org/

Déclaration d’Action mondiale contre la pauvreté sur le Zimbabwe :
http://www.whiteband.org/media/press-info/au-summit-egypt-the-chance-for-african-leaders-to-tackle-zimbabwe-crisis

Toutes les infos

Infos liées