Chili/Pérou. L’extradition d’Alberto Fujimori constitue une étape importante vers la justice

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Flash

AMR 22/000/2007

Réagissant à la décision prise ce vendredi 21 septembre par la Cour suprême du Chili d’extrader l’ancien président Alberto Fujimori vers le Pérou, où il est poursuivi pour corruption et violations des droits humains, Amnesty International a fait la déclaration suivante :

« La décision de la Cour suprême du Chili d’extrader Alberto Fujimori vers le Pérou constitue une étape très importante dans la quête de justice pour les milliers de victimes des tortures, des homicides, des disparitions forcées et des autres violations des droits humains qui ont eu lieu pendant que le Pérou était gouverné par cet homme. »

« Les autorités péruviennes doivent donner suite à cette décision et veiller à ce que toutes les victimes des violations des droits humains commises sous le régime d’Alberto Fujimori obtiennent justice et réparations. »

Toutes les infos

Infos liées

USA/Mexique : un accord risque de mettre des milliers de vies en danger

Les États-Unis et le Mexique envisagent de reconnaître ce dernier comme « pays tiers sûr » et empêcher ainsi tous demandeurs d’asile de demander protection aux États-Unis. Signez notre pétition