Chine : Une campagne internet cible Apple pour avoir trahi la vie privée d’utilisateurs d’iCloud

Amnesty International lance une nouvelle campagne sur les réseaux sociaux ciblant Apple, qui trahit des millions d’utilisateurs chinois d’iCloud, en exposant leurs données personnelles à la surveillance arbitraire du gouvernement chinois.

Clin d’œil à l’emblématique publicité d’Apple « 1984 [1] », la campagne reprend un thème orwellien sur l’axe : « Tous les utilisateurs d’Apple sont égaux, mais certains moins que d’autres  ». Son lancement intervient au moment où Tim Cook, directeur général de l’entreprise de haute technologie, atterrit à Pékin pour coprésider un prestigieux forum d’entreprises.

«  Tim Cook manque de franchise à l’égard des utilisateurs chinois d’Apple lorsqu’il insiste sur le fait que leurs données privées seront toujours en sécurité. La quête de profits d’Apple expose les utilisateurs chinois d’iCloud à de nouveaux risques pour leur vie privée  », a déclaré Nicholas Bequelin, directeur pour l’Asie de l’Est à Amnesty International.

« La mythique publicité d’Apple " 1984 " dénonçait un futur cauchemardesque. Pourtant, en 2018, l’entreprise contribue à un tel scénario. Tim Cook prêche l’importance de la vie privée, mais pour les clients chinois d’Apple, ces engagements sont vides de sens. Un parfait exemple de " double pensée"  ».

« Ses services iCloud en Chine ont été confiés à une entreprise locale sans garanties suffisantes, ce qui donne aux autorités chinoises un accès potentiellement illimité à toutes les données des clients chinois d’Apple stockées sur iCloud. L’entreprise ne l’ignore pas, mais n’a pas averti ses clients en Chine des risques. »

Le 28 février, Apple a transféré la gestion de ses services iCloudpour les utilisateurs chinois à Guizhou-Cloud Big Data (GCBD). Ce transfert concerne les photos, documents, contacts, messages et autres données et contenus que les utilisateurs chinois stockent sur les serveurs iCloud d’Apple.

Le 1er février, Amnesty International a adressé un courrier à Apple pour lui faire part de ses préoccupations quant à ces changements et lui demander de fournir des précisions. Elle n’a pas encore reçu de réponse.

La nouvelle loi chinoise promulguée en 2017 dispose que les services du cloud doivent être exploités par des entreprises chinoises : ainsi, les entreprises comme Apple doivent louer de l’espace serveur en Chine ou créer des coentreprises avec des partenaires chinois.

La législation chinoise accorde au gouvernement un accès quasi total aux données utilisateurs stockées en Chine, sans protection adéquate des droits des utilisateurs à la vie privée et à la liberté d’expression, et d’autres droits fondamentaux.

En conséquence, les internautes chinois peuvent être arrêtés et emprisonnés simplement pour avoir exprimé, communiqué ou consulté des informations et des idées qui ne sont pas du goût des autorités.

À travers sa campagne en ligne, Amnesty International invite les consommateurs à demander à Tim Cook de rejeter la politique du deux poids deux mesures s’agissant de la vie privée des clients chinois d’Apple, dont les données personnelles risquent désormais de finir entre les mains du gouvernement.

Le directeur général d’Apple sera à Pékin du 24 au 26 mars pour coprésider le « China Development Forum », qui a pour but de promouvoir le dialogue entre le gouvernement chinois et les dirigeants des multinationales. Apple a annoncé un chiffre d’affaires record de 17,9 milliards de dollars américains (environ 13,8 milliards d’euros) pour la région Grande Chine au dernier trimestre.

« Si Apple affirme que tous ses clients sont égaux, certains le sont moins que d’autres. Les profits ne devraient jamais menacer la vie privée. Il est temps pour Apple de penser autrement – " Think Different " – lorsqu’il s’agit de la vie privée de ses millions de clients chinois », déclaré Nicholas Bequelin.

«  L’entreprise doit être beaucoup plus transparente sur les risques pour la vie privée que représentent les récents changements apportés aux services iCloud en Chine. »

Réalisée par Ridley Scott, la publicité "1984" [2] d’Apple diffusée cette même année est considérée comme l’un des meilleurs spots publicitaires de tous les temps. Une foule de clones vêtus de gris a les yeux rivés sur un écran géant où Big Brother célèbre les « Directives de purification de l’information ». Une femme athlétique en vêtements colorés dépasse en courant les troupes pour lancer un marteau sur l’écran, déclenchant une explosion. Le spot se termine alors sur cette annonce : « Le 24 janvier, Apple Computer lancera le Macintosh. Et vous verrez pourquoi l’année 1984 ne sera pas comme 1984 [le roman]. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.