Climat de peur qui contraint les citoyens

La situation d’un blogueur et de son assistante, maintenus en détention depuis près de deux ans, est absurde et entache le bilan du pays en termes de droits humains, a déclaré Amnesty International à la veille de l’audience d’ouverture de leur procès à Hanoï, le 23 mars.

Amnesty International demande la libération immédiate de Nguyen Huu Vinh, fondateur du blog populaire Anh Ba Sàm, et de son assistante Nguyen Thi Minh Thúy, arrêtés en mai 2014 pour «  abus des libertés démocratiques  », en lien avec des billets de blog qui critiquaient la politique du gouvernement. Tous deux encourent jusqu’à sept ans de prison s’ils sont reconnus coupables.

« C’est un exemple parfait de la volonté des autorités d’écraser toute critique légitime et de perpétuer un climat de peur qui contraint les citoyens à y réfléchir à deux fois avant de s’exprimer et de poser des questions au gouvernement, a déclaré Champa Patel, directrice du Bureau régional d’Amnesty International pour l’Asie du Sud-Est.

« Ils n’ont commis aucun crime, mais croupissent en détention provisoire depuis près de deux ans, en violation flagrante du droit vietnamien et du droit international. Cette farce doit cesser et ils doivent être libérés immédiatement. »

En outre, des préoccupations existent quant à la santé de Nguyen Huu Vinh, car il souffre d’une maladie de peau depuis six mois, et n’a reçu aucun soin adapté.

Toutes les infos

Infos liées