Colombie. Amnesty International condamne l’assassinat du gouverneur du Caquetá

AMNESTY INTERNATIONAL
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

ÉFAI - 23 décembre 2009

Amnesty International a condamné, ce mercredi 23 décembre 2009, l’enlèvement et l’assassinat de Luis Francisco Cuéllar Carvajal, gouverneur du département du Caquetá, dans le sud de la Colombie.

Le corps de Luis Franciso Cuéllar a été retrouvé mardi 22 décembre, au lendemain de son enlèvement, dans une zone rurale du Caquetá. Les autorités colombiennes ont accusé les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) d’être à l’origine de cet enlèvement et de cet assassinat, mais le groupe armé n’a pas revendiqué cette action.

« Les autorités colombiennes doivent veiller à ce que les responsables de l’enlèvement et de l’assassinat du gouverneur Luis Francisco Cuéllar soient traduits en justice », a déclaré Marcelo Pollack, chercheur Colombie à Amnesty International.

En Colombie, des centaines de civils enlevés par les FARC et l’Armée de libération nationale (ELN) sont aujourd’hui toujours prisonniers de leurs ravisseurs.

« Les civils colombiens ne doivent pas être impliqués de force dans ce conflit, a souligné Marcelo Pollack. Nous exhortons vivement tous les groupes de guérilla à libérer leurs otages et nous engageons instamment le gouvernement à enquêter sur toutes les atteintes aux droits humains qui sont commises dans le pays. »

/FIN

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition