Colombie. Il faut que les autorités protègent efficacement les défenseures des droits humains


En réaction à l’homicide de la défenseure colombienne des droits humains Doris Valenzuela, perpétré le 11 avril à Murcie (Espagne), Erika Guevara Rosas, directrice du programme Amériques à Amnesty International, a déclaré :

« C’est avec une immense tristesse que nous avons appris la mort de la courageuse défenseure des droits humains qu’était Doris Valenzuela, contrainte à quitter la Colombie parce que sa sécurité et celle de sa famille n’y étaient pas assurées et victime de violences liées au genre qui lui ont coûté la vie le 12 avril en Espagne.

« Il est inacceptable que les défenseures des droits humains continuent de subir une double violence, souvent de la part des personnes les plus proches, parce qu’elles sont à la fois des femmes et des militantes. Il est impératif que l’État colombien les protège efficacement en appliquant des mesures différenciées qui tiennent compte du genre, afin que l’histoire de Doris ne se reproduise pas. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !