« Construire des ponts, pas des murs »

En amont de la réunion entre le pape François et le président Donald Trump qui doit se tenir mercredi 24 mai au Vatican, John Dalhuisen, directeur du programme Europe d’Amnesty International, a déclaré :

« Le pape François s’est prononcé énergiquement en faveur de la liberté et de la justice et du besoin de construire des ponts plutôt que des murs. Le président Donald Trump ferait bien de suivre ces conseils. »

« Le pape a également mis en garde contre la montée du populisme et a déclaré qu’il était important d’ouvrir nos cœurs et nos frontières aux réfugiés qui fuient la guerre et les conflits. S’il reste improbable que le président Trump se laisse convaincre par les arguments du pape, il ferait pourtant bien, au vu de son mauvais bilan en matière de droits humains, de suivre l’exemple du pape François en utilisant son influence pour soutenir les droits humains aussi bien aux États-Unis qu’à l’international. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées