communiqué de presse

Corée du Nord. Il faut mettre fin à la persécution des chrétiens

Les autorités nord-coréennes doivent libérer toutes les personnes détenues en raison de leurs convictions religieuses, a déclaré Amnesty International à la suite d’informations selon lesquelles un touriste américain aurait été arrêté après avoir laissé une Bible dans un hôtel.

Selon l’agence de presse nationale KCNA, l’homme serait arrivé en Corée du Nord le 29 avril et aurait été arrêté alors qu’il tentait de quitter le pays.

« Laisser une Bible dans une chambre d’hôtel, que ce soit accidentellement ou volontairement, ne devrait jamais être considéré comme une infraction pénale  », a déclaré Roseann Rife, directrice de la recherche sur l’Asie de l’Est pour Amnesty International.

« En outre, les chances pour qu’un procès équitable ait lieu sont proches de zéro étant donné que le système judiciaire nord-coréen est une parodie de justice. »

Les informations concernant cette arrestation arrivent quelques jours après la condamnation d’un missionnaire sud-coréen aux travaux forcés à perpétuité. KCNA a annoncé samedi que Kim Jong-uk avait été déclaré coupable d’espionnage et d’avoir ouvert une église clandestine.

D’après la Commission d’enquête des Nations unies sur la situation des droits de l’homme en Corée du Nord, un nombre incalculable de citoyens nord-coréens et de ressortissants étrangers ont été sévèrement punis pour avoir tenté de pratiquer leur foi.

« Toutes les personnes détenues en Corée du Nord en raison de leurs convictions, religieuses ou autres, doivent être libérées immédiatement et sans condition », a déclaré Roseann Rife.

« Kim Jong-uk va probablement être envoyé dans l’un des camps de détention du pays, dans lesquels la torture, le travail forcé et la privation de nourriture en guise de punition sont monnaie courante. »

Selon KCNA, trois ressortissants des États-Unis sont désormais détenus en Corée du Nord. Un autre missionnaire, Kenneth Bae, a été condamné à 15 ans de travaux forcés en 2013, et Matthew Todd Miller a été placé en détention provisoire le 10 avril.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse