Crise mondiale des réfugiés : les chiffres

On compte 19,5 millions de réfugiés dans le monde.

• 14,4 millions relevant du mandat du HCR (Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés), et 5,1 millions de réfugiés palestiniens relevant du mandat de l’UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient).

Les 10 premiers pays d’origine des réfugiés (en plus des réfugiés palestiniens) :

1. Syrie
2. Afghanistan
3. Somalie
4. Soudan
5. Soudan du Sud
6. République démocratique du Congo
7. Myanmar
8. République centrafricaine
9. Irak
10. Érythrée

Les 10 premiers pays qui accueillent des réfugiés :

1. Turquie (1,59 million en 2014, aujourd’hui plus de 2 millions)
2. Pakistan (1,5 million)
3. Liban (1,15 million)
4. Iran (950 000)
5. Éthiopie
6. Jordanie
7. Kenya
8. Tchad
9. Ouganda
10. Chine

Les 3 premiers pays accueillent plus d’un million de réfugiés chacun, soit au total 30 % des réfugiés enregistrés par le HCR dans le monde.
86 % des réfugiés dans le monde se trouvent dans des pays en développement.

Pays où l’on recense le nombre de réfugiés le plus élevé pour 1 000 habitants :

1. Liban, 232
2. Jordanie, 87
3. Nauru, 39
4. Tchad, 34
5. Djibouti, 23
6. Soudan du Sud, 21
7. Turquie, 21
8. Mauritanie, 19
9. Suède, 15
10. Malte, 14

La réinstallation

• En juin 2015, le HCR a estimé que près de 1 153 300 réfugiés avaient besoin d’une place pour la réinstallation dans le monde. Cela correspond à une augmentation de 22 % par rapport à 2014, et de 67 % par rapport à 2013.
• En 2014, seuls 27 pays ont proposé des places de réinstallation.
• Au total, 105 200 réfugiés en ont bénéficié en 2014.
• Les États-Unis ont réinstallé 73 000 réfugiés en 2014, soit 70 % du nombre total.

Montrez votre solidarité envers les réfugiés en signant cet appel à l’adresse des autorités belges et en arborant un picbadge "Welcome Refugees" sur votre photo de profil Facebook

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse