CUBA : Le gouvernement doit libérer immédiatement les prisonniers d’opinion

Index AI : AMR 25/005/2003

FLASH

Amnesty International a rendu public aujourd’hui (lundi 24 février 2003) un
document dans lequel elle demande la libération immédiate et
inconditionnelle de plusieurs détenus cubains qu’elle considère comme des
prisonniers d’opinion incarcérés uniquement pour avoir exercé de manière
pacifique leurs libertés fondamentales.

" Tous les citoyens cubains doivent pouvoir exercer leurs droits à la
liberté d’association, de réunion et d’expression, a déclaré l’organisation.
Nous sommes vivement préoccupés par le fait que, depuis les arrestations
massives qui ont eu lieu plus particulièrement en février et décembre 2002,
de nombreuses personnes sont toujours incarcérées, certaines sans avoir été
inculpées. La majorité de ces détenus ont été incarcérés uniquement pour
avoir exercé leur droit à la liberté d’expression, d’association ou de
réunion et sont donc des prisonniers d’opinion. "

Amnesty International a appelé à plusieurs reprises les autorités cubaines à
mettre fin à l’incarcération systématique des personnes menant des activités
dissidentes pacifiques. Elle leur a demandé également de modifier les
dispositions de la législation nationale qui restreignent les libertés
fondamentales, en violation des normes internationales relatives au droits
humains.

Les informations concernant les personnes arrêtées se trouvent dans le
document d’Amnesty International intitulé Cuba : Continued detentions
following mass arrests in February and December 2002 (index AI : AMR
25/001/2003 ; non traduit en français).

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.