D. Trump risque de mettre en danger des familles en difficulté

Le président Donald Trump a signé mercredi 4 avril une proclamation pour déployer la garde nationale à la frontière mexicaine jusqu’à la construction d’un mur entre les deux pays. Il a également demandé de nouvelles restrictions en matière d’immigration qui pourraient rendre plus compliquée la procédure de demande de protection aux États-Unis.

« Une fois de plus, le président Donald Trump a ouvertement ignoré la situation tragique des personnes qui fuient la violence et les persécutions et souhaitent simplement trouver un endroit sûr pour elles et leur famille. L’envoi de la garde nationale à la frontière risque de gravement mettre en danger la vie de personnes qui comptent parmi les populations les plus fragilisées à l’échelle mondiale. Le fait de tourner le dos à des familles se trouvant dans une situation désespérée ne met personne en sécurité. Le gouvernement des États-Unis doit s’efforcer de trouver des solutions fondées sur la compassion et visant à régler les problèmes qui poussent des personnes à s’enfuir pour sauver leur vie » a déclaré Marselha Gonçalves Margerin, directrice du plaidoyer pour les Amériques à Amnesty International États-Unis.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !