Danemark : Le soutien du ministre de la Justice en faveur d’une modification de la loi relative au viol

L’appel du ministre de la Justice Soren Pape Poulsen en faveur d’une législation relative au viol fondée sur le consentement est une étape importante dans le bon sens, a déclaré Amnesty International alors que l’organisation publie un nouveau rapport sur les obstacles à la justice pour les victimes de viol au Danemark.

Réagissant à l’intervention de Soren Pape Poulsen le 5 mars 2019 déclarant qu’une « nouvelle législation reconnaissant qu’un rapport sexuel doit toujours être consenti est nécessaire » :

« Nous saluons le fait que le ministre de la Justice danois ait choisi de déclarer son soutien à l’appel d’Amnesty en faveur d’une législation fondée sur le consentement, a déclaré Kumi Naidoo, secrétaire général d’Amnesty International.

« Amnesty et les victimes faisant campagne en faveur d’un meilleur accès à la justice attendent avec impatience de voir le nouveau projet de loi. Il ne s’agit toutefois que d’une pièce du puzzle et il est essentiel que d’autres ministères soutiennent cette initiative. Toute loi doit être accompagnée de mesures de mise en œuvre efficaces, d’une éducation adaptée en matière de sexualité et de mesures de sensibilisation destinées à lutter contre les mythes liés au viol. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

3 ans de drame, 3 ans de souffrance : « bon » anniversaire !

Cela fait trois ans qu’un accord conclu entre l’UE et la Turquie entache les droits humains. Des milliers de personnes se retrouvent coincées et souffrent. Signez la pétition !