De fausses pierres tombales pour représenter les conséquences du commerce mondial des armes

Des militants de la Coalition pour le contrôle des armes Coalition pour le contrôle des armes ont installé mercredi un faux cimetière à proximité du bâtiment des Nations unies à New York dans le cadre de la campagne en faveur d’un traité fort sur le commerce des armes qui contiendrait des dispositions essentielles pour la protection des droits humains.

Les négociations sur le texte du traité ont débuté à l’ONU au début du mois et elles prendront fin ce vendredi.

Pour en savoir plus sur le travail d’Amnesty International en rapport avec ce traité, rendez-vous sur notre page Contrôle des armes et droits humains dédiée à la campagne.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse