Déclaration sur la menace de Donald Trump de limiter le financement de l’aide

En réaction aux informations selon lesquelles le président Donald Trump a menacé de couper les fonds aux pays qui voteraient en faveur d’une résolution condamnant la décision des États-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, Raed Jarrar, directeur des activités de plaidoyer et des relations avec le gouvernement pour le Moyen-Orient à Amnesty International États-Unis, a déclaré :

« Le président Donald Trump met les bouchées doubles dans sa politique irresponsable en tentant de contraindre d’autres États à accepter sa décision de reconnaître l’annexion illégale de Jérusalem-Est par Israël.

« La méthode brutale du gouvernement Trump ne servira qu’à isoler davantage les États-Unis sur la scène internationale. Au lieu de menacer ceux qui dépendent de l’aide humanitaire, il devrait s’acquitter de ses obligations juridiques, à savoir ne pas reconnaître une situation illégale, et revenir sur sa décision concernant Jérusalem. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

USA/Mexique : un accord risque de mettre des milliers de vies en danger

Les États-Unis et le Mexique envisagent de reconnaître ce dernier comme « pays tiers sûr » et empêcher ainsi tous demandeurs d’asile de demander protection aux États-Unis. Signez notre pétition