Yuly Velásquez se voit décerner le Prix des droits humains 2024 par Amnesty International Allemagne

La présidente de la Federación de Pescadores Artesanales, Ambientalistas, y Turísticos (FEDEPESAN, Fédération des pêcheurs artisanaux, écologistes et touristiques) du département de Santander Yuly Velásquez recevra le 4 juin, lors d’une cérémonie qui se tiendra à Berlin, le Prix des droits humains 2024 décerné par Amnesty International Allemagne.

Assisteront à cette cérémonie la secrétaire générale d’Amnesty International, Agnès Callamard, et la rapporteuse spéciale des Nations unies sur les droits à la liberté de réunion pacifique et d’association, Gina Romero. Ce prix est décerné à Yuly Velásquez, défenseure des droits humains et de l’environnement, en raison de son dévouement désintéressé, qui la met personnellement en danger, pour la défense des droits humains en Colombie.

La FEDEPESAN est une organisation qui a été présentée dans le rapport d’Amnesty International lancé en novembre 2023 à Barrancabermeja par Ana Piquer, directrice pour les Amériques à Amnesty International, conjointement avec Yuly Velásquez et Iván Madero, président de la CREDHOS, une organisation de défense des droits humains basée à Barrancabermeja.

« Afin de protéger les personnes et leurs droits, il nous faut lutter contre la crise climatique »

Ce rapport indique que la FEDEPESAN a publiquement dénoncé Ecopetrol, propriétaire de la raffinerie de Barrancabermeja, pour des déversements ayant contaminé les plans d’eau proches de la ville, et qu’elle a également mené des actions liées à la prévention de la corruption et visant à garantir l’utilisation correcte des ressources publiques pour les activités de récupération des marais de San Silvestre face à Ecopetrol et à la Corporación Autónoma Regional de Santander (CAS). Dans ce contexte, les pêcheurs et pêcheuses de la FEDEPESAN ont subi des menaces, des vols et même des atteintes à leur vie.

Julia Duchrow, secrétaire générale d’Amnesty International Allemagne, a déclaré : « La crise climatique est une crise des droits humains. Afin de protéger les personnes et leurs droits, il nous faut lutter contre la crise climatique. Dans le département colombien de Santander, les personnes qui se consacrent à la pêche s’organisent entre elles pour lutter contre la destruction de l’environnement et les carences des autorités colombiennes. Elles assurent, avec leur travail, la protection de notre planète. Elles combattent pour protéger notre avenir en mettant en péril leur propre vie. C’est pour cette raison que la section allemande d’Amnesty International a décidé de décerner le Prix pour les droits humains à la FEDEPESAN. »

« Nous voulons dédier ce prix aux pêcheurs et pêcheuses qui ont été assassinés et jetés dans la rivière pendant que les coupables restaient impunis. Nous le dédions aux personnes endeuillées et aux orphelin·e·s, aux gardien·ne·s des rivières, des zones humides et des canaux. »

S’adressant au gouvernement allemand, Julia Duchrow a déclaré : « Les autorités allemandes doivent plaider pour une meilleure protection des défenseur·e·s des droits humains et de l’environnement dans le pays, y compris de la FEDEPESAN, et cela doit représenter l’un des éléments clés de la coopération avec la Colombie. »

Pour sa part, Yuly Velásquez, présidente de la FEDEPESAN, a déclaré : « Le Prix pour les droits humains décerné par Amnesty International Allemagne constitue le plus grand succès remporté à ce jour pour les pêcheurs et pêcheuses de Barrancabermeja, une ville gravement touchée par la violence. Ce prix contribuera à faire connaître notre travail et aidera les autorités colombiennes à lutter contre les violations des droits humains. Nous voulons dédier ce prix aux pêcheurs et pêcheuses qui ont été assassinés et jetés dans la rivière pendant que les coupables restaient impunis. Nous le dédions aux personnes endeuillées et aux orphelin·e·s, aux gardien·ne·s des rivières, des zones humides et des canaux. Ce prix nous donne de l’espoir. »

Amnesty International a demandé à l’État colombien d’enquêter sur les personnes responsables des agressions commises contre des membres de la FEDEPESAN, de poursuivre en justice les coupables et d’améliorer les mesures de protection de la FEDEPESAN pour éviter de nouvelles attaques ; elle a également demandé que les autorités compétentes enquêtent sur la contamination des plans d’eau signalée et documentée par la FEDEPESAN, et que la ministre de l’Environnement et du Développement durable et le ministre des Mines et de l’Énergie visitent la région touchée pour écouter les organisations de défense des droits humains et de l’environnement de la région.

Le Prix des droits humains

Tous les deux ans, Amnesty International Allemagne décerne le Prix des droits humains aux personnes et organisations qui luttent pour les droits humains dans des conditions difficiles. L’objectif de ce prix est d’honorer l’engagement de ces personnes, de les soutenir et de les protéger, et de faire connaître leur travail au grand public. Le Prix des droits humains d’Amnesty Allemagne sera décerné pour la douzième fois en 2024. Les lauréats des éditions précédentes sont : le Conseil éthiopien des droits humains (2022) ; l’équipe de sauvetage maritime Luventa10 (2020) ; et le Centre Nadeem pour la réadaptation des victimes de la violence et de la torture du Caire (2018).

La cérémonie de remise a lieu le mardi 4 juin 2024 au Théâtre Maxim Gorki de Berlin. Vous pouvez suivre l’événement en streaming en suivant ce lien (diffusion en anglais, allemand et espagnol).

Toutes les infos
Toutes les actions
2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit