Communiqué de presse

DES ARTISTES DE PREMIER PLAN PARTICIPERONT AU CONCERT ELECTRIC BURMA EN L’HONNEUR D’AUNG SAN SUU KYI, LE 18 JUIN

BONO (U2) REMETTRA LE PRIX AMBASSADEUR DE LA CONSCIENCE D’AMNESTY INTERNATIONAL À AUNG SAN SUU KYI

30 mai 2012 - Des artistes irlandais et internationaux du monde de la musique, du théâtre, du cinéma et de la danse se produiront et feront des lectures lors du concert Electric Burma donné en l’honneur d’Aung San Suu Kyi, lauréate du prix Nobel de la paix et dirigeante de la Ligue nationale pour la démocratie (au Myanmar). Le concert débutera à 16 h 45 lundi 18 juin, au Gais Energy Theatre, dans la zone de Grand Canal Dock, à Dublin 2.

L’apogée d’Electric Burma sera la remise du prestigieux prix Ambassadeur de la conscience d’Amnesty International à Aung San Suu Kyi. Bono, le chanteur de U2, lui présentera cette récompense. Cela avait été annoncé sur scène lors d’un concert de U2, dont les membres sont des militants de longue date, lorsqu’ils s’étaient produits à Croke Park en juillet 2009.

Electric Burma célèbrera la musique, la danse et les mots, et Damien Rice, Angelique Kidjo, Vanessa Redgrave, Bob Geldof, Riverdance, Jack Gleeson et d’autres artistes apporteront leur contribution. La direction artistique et la scénographie seront le fruit du travail de Lluís Danés, scénographe et metteur en scène catalan réputé.

Des annonces concernant le reste des artistes participant à l’événement et les informations relatives au concert seront faites sur www.electricburma.com. Les tickets pour Electric Burma seront mis en vente dès vendredi 1er juin à 9 heures sur www.ticketmaster.ie (à partir de 25 euros).

Bill Shipsey, fondateur d’Art pour Amnesty – le programme mondial de collaboration entre l’organisation et les artistes – a été chargé de mettre sur pied et de promouvoir Electric Burma. Aung San Suu Kyi se rendra en Irlande et assistera au concert directement après son passage à Oslo, où elle prononcera son discours de remerciements pour le prix Nobel de la paix qui lui avait été décerné en 1991 ; rappelons qu’elle a passé 15 des 24 dernières années en résidence surveillée ou en prison. Il s’agira de son premier voyage en Europe depuis 1988.

S’exprimant lors d’une conférence de presse au Bord Gais Energy Theatre, mercredi 30 mai, afin d’évoquer Electric Burma, Bill Shipsey a expliqué : « Pourquoi l’Irlande pour un concert en l’honneur d’Aung San Suu Kyi ? Il a un jour été demandé à Samuel Beckett pourquoi nous produisions autant de musiciens, d’auteurs et de danseurs. Il avait répondu que " lorsque vous vivez aux confins [de l’Europe] la seule chose à faire c’est chanter. "

« Electric Burma rechargera les batteries du peuple du Myanmar. Mais l’électricité de ce spectacle sera fournie par une star qui restera assise dans les gradins pendant la majeure partie du concert. Les artistes qui se produiront, quels que soient leur renommée ou leur talent, auront le second rôle. Puis Aung San Suu Kyi fera son entrée sur scène à Dublin. Femme libre de Dublin depuis 2001, elle est désormais une femme libre du monde. »

Le directeur général de la section irlandaise d’Amnesty International, Colm O’Gorman, a déclaré : «  La venue d’Aung San Suu Kyi est un véritable événement pour toute les personnes qui, en Irlande et dans le monde entier, ont agi sans relâche pendant plus de 20 ans afin d’obtenir sa libération. Nous sommes, au nom des membres d’Amnesty International des quatre coins du monde, honorés de l’accueillir en Irlande pour cette manifestation qui célèbrera sa liberté et l’extraordinaire combat qu’elle a mené en faveur de la liberté et des droits fondamentaux de son peuple. »

Bono a estimé pour sa part qu’« il est tellement rare de voir la grâce l’emporter sur la puissance militaire, que lorsque cela arrive il est de notre devoir de manifester notre joie le plus bruyamment possible. La grâce et le courage d’Aung San Suu Kyi ont fait basculer ce monde bancal dans la direction de la démocratie. Nous avons tous l’impression de la connaître, mais ce sera un immense plaisir de la rencontrer en personne. Nous sommes extrêmement honorés qu’elle choisisse l’Irlande pour ce premier vrai voyage hors de chez elle. »

Bob Geldof, musicien et militant, a eu les mots suivants : « Pouvoir lui rendre hommage est un honneur en soi. Cette femme, dont la dignité, l’intégrité, le courage et la vigueur morale inébranlable sont héroïques, a perdu sa liberté et sa famille avant de gagner une nation. Sa visite ennoblit Irlande.  »

Amnesty International organisera devant le Bord Gais Energy Theatre, le soir du concert, une cérémonie publique lors de laquelle Aung San Suu Kyi devrait s’adresser brièvement à la foule. D’autres détails seront diffusés en temps utile.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse