« Dire non à l’oubli » Conférence de presse le jeudi 22 février 2007, à 11h

Bruxelles, le 22 février 2007

Le 13 février 2006, l’UCL et la ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve s’unissaient à plusieurs associations pour rendre hommage à Aung San Suu Kyi, Ingrid Betancourt et aux défenseurs des droits humains en Birmanie et en Colombie. Le 6 novembre suivant, l’ULg faisait de même. Ces deux moments furent l’occasion, pour de nombreuses personnalités, de prendre position en faveur du combat pro-démocratique de ces deux femmes, d’exprimer leur solidarité à l’égard des séquestrés et victimes de violation des droits humains et de proposer un témoignage intense, voire bouleversant.

L’ensemble de ces témoignages ont été récoltés et consignés dans un ouvrage, co-édité par Amnesty International Belgique Francophone et les Presses Universitaires de Louvain. Outre ces nombreux hommages, l’ouvrage comporte de magnifiques illustrations provenant du Musée de Louvain-la-Neuve (œuvres de Braque, Chagall, etc.), ainsi que des textes originaux d’écrivains belges et français. On y retrouve également des informations précises et factuelles sur la situation politique en Birmanie et en Colombie, ainsi qu’une liste non-exhaustive de prisonniers politiques, incarcérés ou retenus en otage dans ces deux pays.

A la veille de la date anniversaire de la séquestration d’Ingrid Betancourt (23 février 2002), déclarée Journée internationale des séquestrés, ce livre s’érige contre l’oubli dans lequel sont plongées les victimes de violation des droits humains. En proposant un texte à plusieurs voix, il veut contribuer à accroître la pression vis-à-vis des gouvernements, des institutions internationales – notamment européennes – et des populations civiles en vue de la libération de ces deux femmes, de l’élargissement de tous les séquestrés ou prisonniers politiques et de la sortie de ces pays de la situation de violence qui est la leur aujourd’hui.

INVITATION

à la présentation du livre

« Dire non à l’oubli. Autour d’Aung San Suu Kyi et Ingrid Betancourt »

En présence de Jacqueline Aubenas et Fabienne Nérac

Co édité par les Presses Universitaires de Louvain et Amnesty International Belgique Francophone

Jeudi 22 février 2007, à 11h

Orateurs :

  Matthieu de Nanteuil, professeur au Département de sciences politiques et sociales de l’UCL, coordinateur de l’ouvrage
  Philippe Hensmans, directeur Amnesty International Belgique Francophone
  Benjamin Mine, membre d’Actions Birmanie
  Armand Burguet, président de la Fédération internationale des comités Ingrid Betancourt (FICIB) pour la Belgique

Ouvrage disponible au prix de 25 euros à l’adresse
http://www.amnestyinternational.be/shopping/page_102.php?product_id=362

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse