Communiqué de presse

Égypte. Le secrétaire général rencontre un membre du Conseil suprême des forces armées et le vice-Premier ministre

Salil Shetty, secrétaire général d’Amnesty International, a rencontré le général de division Abdel Fattah al Sisi, chef des services de renseignement de l’armée et membre du Conseil suprême des forces armées, et le vice-Premier ministre, Yehia El Gamal, dimanche 26 juin à l’issue de sa visite d’une semaine en Égypte.

Amnesty International a accueilli avec satisfaction l’adoption de mesures positives telles que la libération des détenus administratifs, et demandé la fin de la législation d’exception, des procès de civils devant des instances militaires et de toutes les formes d’abus dans le cadre des opérations de maintien de l’ordre et en détention, notamment des tests de virginité forcés. Amnesty International a également insisté sur le fait qu’il était nécessaire de garantir que les auteurs présumés de violations rendent des comptes.

Le général de division al Sisi a expliqué la nécessité de faire évoluer la culture des forces de sécurité et assuré que des instructions ont été données afin que la violence ne soit pas utilisée contre les manifestants et que les détenus soient protégés contre les mauvais traitements. Il a déclaré que les tests de virginité avaient été effectués afin de protéger l’armée contre de possibles allégations de viol et a ajouté que l’armée n’a pas l’intention d’incarcérer des femmes de nouveau. Amnesty International s’oppose en toutes circonstances aux tests de virginité forcés.

Le général de division al Sisi a ajouté que les personnes disant avoir été victimes de violations devaient déposer plainte auprès du procureur militaire et pouvaient également laisser un message à ce propos sur la page Facebook du Conseil suprême des forces armées.

Il a également souligné l’importance de garantir la justice sociale à tous les Égyptiens, un but partagé par Amnesty International.

Le vice-Premier ministre al Gamal a soutenu l’appel d’Amnesty International en faveur de l’inclusion de garanties en matière de droits humains dans une nouvelle Constitution et de l’indemnisation des personnes ayant été victimes de violations lors du soulèvement.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.