Égypte : Un avocat arrêté et placé en détention au secret

En réaction à l’arrestation le 18 mai au petit matin d’Haytham Mohamdeen, avocat spécialisé dans la défense des droits humains et le droit du travail, Najia Bounaim, directrice des campagnes sur l’Afrique du Nord à Amnesty International, a déclaré :

« Étant donné la répression qui se poursuit sans relâche contre la dissidence depuis l’élection présidentielle, nous sommes vivement préoccupés par l’arrestation d’Haytham Mohamdeen à son domicile, dans la matinée du 18 mai. Haytham Mohamdeen défend des centaines de travailleurs persécutés pour avoir formé des syndicats indépendants et s’être mobilisés pour de meilleures conditions de travail. Il est persécuté par les autorités égyptiennes en raison de son travail en faveur des droits humains, notamment au centre el Nadeem.

« Les autorités égyptiennes sont notoirement connues pour recourir aux détentions arbitraires et aux disparitions forcées dans le but de sanctionner les avocats spécialisés dans la défense des droits humains et les membres de l’opposition. Aussi existe-t-il une réelle possibilité qu’Haytham Mohamdeen subisse dès à présent des mauvais traitements en détention. Nous demandons aux autorités égyptiennes de le libérer immédiatement et sans condition et de fournir des informations sur le lieu où il se trouve et sur son état de santé.

« Il semble que nous soyons face à une nouvelle atteinte au droit à la liberté d’expression et d’association, qui fait écho aux nombreux obstacles auxquels se heurtent ceux qui luttent pour défendre les droits fondamentaux du peuple égyptien. Au lieu d’interpeller les Égyptiens qui se mobilisent pour les droits d’autrui, les autorités devraient collaborer avec ces militants et faciliter leur travail. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Stop à la cruauté des USA envers celles et ceux qui ont besoin de protection

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel. Demandez à Donald Trump de respecter les lois internationales en matière de demande d’asile : signez la pétition !