ENTREPRISES ET DROITS HUMAINS : Le volontariat en matière d’engagements en faveur des droits humains par les entreprises ne suffit pas

Index AI : POL 30/036/2003
ÉFAI

Mardi 9 décembre 2003

L’exécution de neuf militants ogoni au Nigéria et les agissements de
certaines compagnies de sécurité privées en Colombie ont convaincu les
géants pétroliers Shell et BP d’accorder davantage d’attention aux
préoccupations en matière de droits humains. L’existence prouvée de liens
entre les diamants de Sierra Leone et le Front révolutionnaire uni, groupe
armé d’opposition hautement critiquable dont la tactique de terreur
consistait à mutiler en les amputant les populations civiles, a conduit
l’industrie du diamant à instaurer un régime de certification internationale
permettant d’éliminer les diamants provenant des zones de conflit. Les
compagnies accusées de tirer profit du système des sweatshops ont été
contraintes de revoir leur politique en matière de droits humains.

Il y a dix ans, il était difficile d’obtenir des entreprises qu’elles
tiennent compte dans leur activité des préoccupations concernant les droits
humains. Les choses sont en train de changer. L’attention dont font l’objet
les multinationales ont conduit les entreprises à adopter des codes de
conduite ; mille cent entreprises participent au Pacte mondial des Nations
unies ou Global Compact (normes des Nations unies relatives aux entreprises
et aux droits humains). Néanmoins, il reste encore beaucoup à faire. Selon
un sondage, seules quarante grandes entreprises ont inclus de façon
explicite les droits humains dans leur politique d’entreprise et de nombreux
codes sont encore vagues et insuffisants, a déclaré Irene Khan ce mardi 9
décembre, dans un article consultable sur le site http://news.amnesty.org
<http://news.amnesty.org/> , dans lequel elle appelle à la mise en place
d’un cadre juridique.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.