États-Unis / Guantánamo. Réaction d’Amnesty International à la publication des résultats de l’enquête de l’armée américaine sur le traitement des détenus


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Flash

AMR 51/025/2007

La réaction d’Amnesty International à l’annonce, par l’armée des États-Unis, que l’enquête sur les allégations de mauvais traitements infligés aux détenus au centre de détention de Guantánamo Bay à Cuba n’avait mis au jour aucun élément attestant de telles violences, est la suivante :

«  Le secret entourant le centre de détention des États-Unis à Guantánamo Bay permet que des violations des droits humains restent impunies. Les enquêtes précédentes ont manqué d’indépendance et d’envergure et celle-ci semble pâtir des mêmes insuffisances, les détenus n’ayant même pas été interrogés. »

« Il ne suffit pas que le gouvernement des États-Unis enquête sur ses propres agissements. Les autorités américaines devraient autoriser des instances indépendantes, dont Amnesty International, à se rendre au centre de détention et à interroger tous les prisonniers pour que les plaintes de ceux-ci ne restent pas sans réponse . »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition