États-Unis. Il faut fermer Guantánamo maintenant !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

AMR 51/110/2007

En réaction au report de la réunion du gouvernement des États-Unis sur l’avenir du centre de détention de Guantánamo Bay, et en particulier sur sa fermeture éventuelle, Amnesty International a fait la déclaration suivante :

« Une nouvelle date devrait être fixée de toute urgence pour la réunion sur l’avenir du centre de détention de Guantánamo Bay qui devait avoir lieu jeudi 21 juin. Toute journée supplémentaire pendant laquelle ce centre de détention reste ouvert est une journée de trop.

« Cela fait plus d’un an que le président Bush a dit qu’il souhaitait fermer Guantánamo. Cette fermeture se révèle être un pari difficile mais le principe en est simple et le gouvernement doit se mobiliser pour y parvenir. Il doit soit inculper les détenus d’infractions pénales prévues par la loi et les juger devant des tribunaux civils de droit commun, soit les libérer en leur assurant une protection contre de nouvelles violations. Les autres gouvernements devraient également faire tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre fin à ce scandale en matière de droits humains et se préparer à accepter les détenus libérés. »

Pour plus d’informations, y compris sur les recommandations d’Amnesty International pour la fermeture du centre de détention des États-Unis à Guantánamo Bay, reportez-vous au document suivant :
États-Unis. Justice retardée et justice bafouée ? Les procès en vertu de la Loi relative aux commissions militaires

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées