ÉTATS-UNIS : Informations inquiétantes en provenance de Guantánamo

Index AI : AMR 51/080/2006

FLASH

Les informations selon lesquelles des détenus s’en seraient pris à leurs gardiens à Guantánamo Bay sont d’autant plus inquiétantes que le camp est toujours totalement coupé du reste du monde - fermé notamment aux groupes de défense des droits humains.

Depuis des mois, nous exprimons notre inquiétude face à la situation des prisonniers de Guantánamo que l’absence de tout espoir pousse parfois à envisager de se supprimer plutôt que de passer des années en prison sans espoir de justice ni communication avec le monde extérieur.

Comme l’ont déclaré les Nations unies le 18 mai encore, les autorités américaines devraient fermer immédiatement Guantánamo et remettre les prisonniers en liberté ou les faire juger par des tribunaux compétents en territoire américain.

Des experts médicaux indépendants doivent également être autorisés à pénétrer dans le camp de toute urgence, afin de s’assurer que des traitements médicaux et psychiatriques sont à la disposition des prisonniers.