États-Unis : L’administration Trump bafoue effrontément les droits humains des familles séparées

Jeudi soir expirait le délai imposé par la justice à l’administration Trump pour réunir les familles des plus de 2 500 enfants séparés de force de leurs parents alors qu’ils étaient en quête de protection.

Selon certaines sources, plus de 900 parents devraient rester séparés de leurs enfants parce que les autorités ont estimé qu’ils « ne remplissent pas les conditions requises » ou « ne semblent pas encore remplir les conditions requises » pour bénéficier de ce regroupement familial.

«  L’administration Trump a créé une situation où des centaines de familles demeurent séparées, et où encore davantage sont enfermées dans des centres de détention. Il s’agit d’un acte délibéré visant à punir les familles qui cherchent à se protéger de la violence et des persécutions, a déclaré Ashley Houghton, responsable des campagnes stratégiques à Amnesty International États-Unis.

« Le président Trump manipule de fait le système contre des enfants qui, après avoir déjà vécu un dangereux périple pour atteindre les États-Unis, se sont retrouvés arrachés des bras de leurs parents. Ces familles n’auraient jamais dû être séparées.

« En arrachant des enfants à leurs parents, l’administration Trump a bafoué effrontément les droits humains de ces familles. À présent, elle remplace ces violations par de nouvelles atteintes aux droits humains : au lieu de séparer des familles de force, elle propose de placer des familles entières en détention.  »

« Aucune raison ne justifie de ne pas libérer ces familles pour leur permettre d’être accueillies par des personnes qui les soutiennent sur place afin d’éviter leur détention dans l’attente du traitement de leur demande. Solliciter l’asile n’est pas un crime, et ces familles qui tentent d’obtenir une protection ne doivent pas être traitées comme des criminels.  »

Amnesty International appelle les autorités américaines à réunir les familles séparées, cesser de séparer de force des enfants de leurs parents ou tuteurs légaux, mettre fin à la détention de familles demandeuses d’asile et libérer immédiatement les familles placées en détention. L’organisation demande également le retour à des solutions permettant d’éviter la détention, telles que le Programme de gestion des dossiers familiaux (Family Case Management Program).

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Stop à la cruauté des USA envers celles et ceux qui ont besoin de protection

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel. Demandez à Donald Trump de respecter les lois internationales en matière de demande d’asile : signez la pétition !