États-Unis : le Congrès doit intervenir pour faire barrage au « décret anti-musulmans »

À la suite de l’annonce de la Cour suprême qui s’apprête à examiner les arguments concernant le décret discriminatoire du président Donald Trump relatif à l’interdiction pour les musulmans d’entrer sur le territoire américain et à autoriser son entrée en vigueur dans la foulée, Margaret Huang, directrice exécutive d’Amnesty International États-Unis, a publié la déclaration suivante :

«  Il est impensable d’autoriser une nouvelle fois l’entrée en vigueur de cette interdiction sectaire. Le Congrès doit intervenir immédiatement afin de l’invalider. Il ne fait aucun doute que cette politique se fonde sur la discrimination. Rétablir ne serait-ce qu’un volet de cette interdiction pourrait créer le chaos dans les aéroports américains et séparer des familles. Loin de maintenir quiconque en sécurité, ce décret diabolise des millions d’innocents et génère angoisse et instabilité pour ceux qui souhaitent rendre visite à un proche, travailler, étudier, rentrer dans le pays qu’ils ont fait leur ou simplement voyager sans peur. »

Toutes les infos
Toutes les actions

Maisons de repos : garantir les droits humains des résidents

Pétition demandant que priorité soit donnée aux efforts visant à respecter, protéger et rendre effectifs les droits humains des résident·e·s

2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit