États-Unis, le défenseur des droits humains Scott Warren rejugé

La décision du parquet fédéral des États-Unis visant à ce que le défenseur des droits humains Scott Warren soit rejugé intervient à la suite d’une précédente tentative de poursuites judiciaires à son encontre s’étant soldée par un non-lieu.

Réagissant à cette décision, Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques à Amnesty International, a déclaré :

« En décidant d’engager un tout nouveau procès contre Scott Warren, le gouvernement de Donald Trump lance une deuxième attaque contre les défenseur·e·s des droits humains qui effectuent un travail nécessaire et qui sauve des vies à la frontière entre le Mexique et les États-Unis.

« Amnesty International a rassemblé des informations montrant que l’incrimination de Scott Warren n’est pas un cas isolé : il s’inscrit dans le cadre d’une vaste campagne, motivée par des considérations politiques, de harcèlement et d’intimidation menée par le gouvernement américain, qui viole clairement le droit des États-Unis et le droit international . Le gouvernement des États-Unis doit immédiatement mettre fin à cette campagne, et le Congrès doit amener les autorités à répondre de ces abus de pouvoir. »

Toutes les infos
Toutes les actions

Ahmed H. doit être autorisé à rentrer chez lui

Ahmed H., incarcéré à tort pour « complicité d’acte terroriste », n’a plus vu sa femme et ses filles depuis 4ans. Chypre doit l’autoriser à rentrer chez lui, auprès de sa famille. Il risque d’être renvoyé en Syrie.