Etats-Unis : Le Département d’État ne doit pas négliger les droits des femmes

Selon certaines informations, le bureau des droits de l’homme du Département d’État a reçu une directive visant à supprimer de son rapport annuel sur les droits de l’homme dans le monde les passages sur les droits des femmes en matière de procréation et la discrimination.

« Les droits en matière de procréation sont des droits humains. Cette mesure est une manœuvre flagrante de l’administration Trump visant à reléguer au second plan les droits en matière de procréation, et surtout à les effacer totalement du débat plus général sur les droits humains. Nous devons réagir face à cette attaque contre des droits fondamentaux » a déclaré Tarah Demant, directrice du programme Genre, sexualité et identité à Amnesty International États-Unis.

Cette directive s’inscrit dans une série d’atteintes aux droits en matière de procréation et aux droits et à la santé des femmes imputables à l’administration Trump, notamment la signature par le président et la mise en œuvre de la règle du bâillon mondial, très étendue et délétère.

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !