États-Unis : Le gouvernement de Trump affaiblit les protections en matière de commerce des armes

Réagissant aux informations selon lesquelles les États-Unis pourraient annuler leur signature du Traité sur le commerce des armes :

« Cette annonce est un coup mal avisé porté aux efforts en vue de promouvoir la paix et la sécurité internationales. Le Traité sur le commerce des armes est le premier instrument mondial à avoir établi des normes internationales pour le transfert d’armes classiques et de munitions dans le but spécifique de réduire les souffrances humaines. Le traité impose aux États d’évaluer les risques de violations du droit international relatif aux droits humains et du droit international humanitaire avant d’autoriser un contrat de vente d’armes, afin d’empêcher que ces armes soient utilisées de manière irresponsable dans le cadre de violents conflits, de la criminalité organisée ou d’actes de terrorisme. Ce traité n’entrave en aucun cas le deuxième amendement de la Constitution américaine, qui garantit le droit de tous les citoyens de posséder des armes, a déclaré Adotei Akwei, directeur adjoint pour le plaidoyer et les relations gouvernementales à Amnesty International États-Unis.

« La signature du Traité sur le commerce des armes par les États-Unis, premier exportateur mondial d’armes, était une avancée importante en vue de veiller à ce que de dangereuses armes ne tombent pas entre de mauvaises mains. Avec cette annonce, le gouvernement de Donald Trump rouvrira les vannes du commerce d’armes avec des obligations affaiblies en matière de droits humains, ce qui pourrait alimenter de violents conflits et menacer la sécurité de tout le monde. »

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !