États-Unis, La Maison Blanche abandonne le peuple afghan à son sort

États-Unis Joe Biden Maison Blanche Afghan Afghanistan

Les propos du président Joe Biden en date du 26 août 2021 prévoient de mettre fin aux opérations d’évacuation en Afghanistan à la date butoir du 31 août.

« Dans son allocution, le président Joe Biden a eu beaucoup à dire sur la situation de l’Afghanistan et les efforts du gouvernement américain. Mais en confirmant que les opérations américaines d’évacuation se termineront à la date butoir du 31 août, il a délivré le message suivant aux personnes les plus exposées en Afghanistan : " La politique privilégiée par la Maison Blanche est de vous abandonner à votre sort ", a déclaré Paul O’Brien, directeur exécutif d’Amnesty International États-Unis.

« Joe Biden doit prendre l’engagement de ne pas transmettre une autre crise humanitaire en Afghanistan »

« En ce moment même, les talibans traquent et ciblent des personnes en raison de leurs croyances, de leurs associations ou de leur identité, de leur genre, de leur appartenance religieuse, de leur groupe ethnique et linguistique.

« Le gouvernement des États-Unis a encore la possibilité de changer de cap et d’aider à sauver des vies en danger. Il doit continuer de négocier pour procéder aussi longtemps que nécessaire à l’évacuation de toutes les personnes les plus menacées dans le pays.

« Les organisations de défense des droits humains en Afghanistan et partout dans le monde établissent des listes d’Afghanes et d’Afghans qui ont besoin d’être évacués. Les talibans font la même chose, mais dans un but tout à fait différent. Les talibans auront ensuite tout le temps nécessaire pour se servir de leurs listes. Pourquoi le président Joe Biden ne nous donne-t-il pas le temps d’agir pour nos listes ?

« Le président Joe Biden s’est engagé à ne pas transmettre la guerre en Afghanistan à un autre président. Il doit aussi prendre l’engagement de ne pas transmettre une autre crise humanitaire en Afghanistan. »

Toutes les infos
Toutes les actions

Maisons de repos : garantir les droits humains des résidents

Pétition demandant que priorité soit donnée aux efforts visant à respecter, protéger et rendre effectifs les droits humains des résident·e·s

2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit