ÉTATS-UNIS, ROYAUME-UNI, DANEMARK : Remise en liberté de détenus

ÉTATS-UNIS, ROYAUME-UNI, DANEMARK : Remise en liberté de détenus

Index AI : AMR 51/037/2004

Jeudi 19 février 2004

FLASH

Amnesty International salue l’annonce, faite ce jeudi 19 février 2004, du
départ de Guantánamo Bay d’un ressortissant danois et de cinq ressortissants
britanniques.

« Nous sommes heureux de savoir que ces personnes vont regagner leurs pays
respectifs. Le sort des autres détenus de Guantánamo, toutefois, continue de
nous préoccuper, en particulier celui des détenus susceptibles d’être jugés
par une commission militaire.

« Nous ne devons pas oublier que des centaines de détenus continuent
d’attendre une « décision » concernant leur sort dans un vide juridique
complet.

« Nous demandons aux gouvernements de tous les pays de faire de toute
urgence des démarches en faveur de ceux qui sont encore détenus à Guantánamo
Bay. Tous les détenus doivent se voir reconnaître leurs droits et être soit
remis en liberté soit inculpés d’une infraction dûment reconnue par la loi
et jugés selon une procédure légale respectant pleinement les normes
internationales d’équité des procès. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.