États-Unis, un vote crucial pour les droits des femmes va se dérouler au Sénat

Droit à l'avortement US

Amnesty réagit à l’annonce d’un vote du Sénat concernant la Loi sur la protection de la santé des femmes mercredi 11 mai.

« Nous traversons un chapitre sombre dans l’histoire des droits humains aux États-Unis, mais l’espoir subsiste. Cet espoir et les droits de millions de personnes dans le pays dépendent d’un vote crucial qui va se dérouler au Sénat mercredi 11 mai. La Loi sur la protection de la santé des femmes codifierait dans le droit fédéral l’arrêt Roe c. Wade et les protections dont bénéficient les droits des femmes, des filles et de toutes les personnes qui peuvent se retrouver enceintes.

« L’avortement est un service médical essentiel pour des millions de femmes, de filles et d’autres personnes pouvant être enceintes. Si cette loi n’était pas adoptée, nous connaîtrions un important retour en arrière, qui mettrait en danger la vie de millions de personnes. Alors que nous naviguons dans des eaux dangereuses, il reste une chose que chacun et chacune d’entre nous peut faire : appelez vos sénateurs et sénatrices pour leur dire que forcer quelqu’un à poursuivre une grossesse, quelle qu’en soit la raison, est une violation grotesque des droits humains.

« Ce moment doit être un déclic pour tous les citoyens du pays et leurs représentants au gouvernement. Plusieurs générations se sont battues pour le droit à l’avortement aux États-Unis. Ce n’est pas le moment de rester sur la touche, mais de faire entendre collectivement nos voix pour que toute personne susceptible d’être enceinte ait le droit d’avorter et d’avoir la maîtrise de son corps », a déclaré Tarah Demant, directrice nationale par intérim pour les programmes, le travail de plaidoyer et les affaires gouvernementales à Amnesty International États-Unis.

Toutes les infos
Toutes les actions
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit