ÉTATS-UNIS - Vote du Sénat contre les traitements cruels et dégradants

Index AI : AMR 51/161/2005

La position adoptée par le Sénat, qui vient d’affirmer l’interdiction de la torture et de tout autre traitement cruel, inhumain et dégradant, progressant ainsi vers la mise en place d’une norme uniforme concernant le traitement des détenus, doit être saluée. Il est essentiel que le gouvernement des États-Unis fournisse des codes de conduite clairs à ses soldats et à son personnel à cet égard et qu’il se conforme à ses obligations internationales.

Amnesty International demande instamment au Sénat d’aller plus loin en mettant en place une commission indépendante, chargée d’enquêter de manière publique et approfondie sur les violences commises à Abou Ghraïb et ailleurs, afin de s’assurer que de telles violations ne se reproduiront plus. L’enquête devra remonter toute la hiérarchie militaire pour tenter d’identifier les personnes responsables de l’instauration d’une atmosphère dans laquelle des actions de ce type ont pu être commises ou cautionnées, au lieu de se focaliser presque exclusivement sur les soldats non gradés.

La Maison Blanche doit approuver l’amendement McCain dans sa forme actuelle. Il s’agit d’un pas important visant à assurer la protection des droits de toutes les personnes en mettant en place des codes de conduite clairs pour un traitement humain.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Stop à la cruauté des USA envers les personnes en quête de protection

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel. Demandez à Donald Trump de respecter les lois internationales en matière de demande d’asile : signez la pétition !