Exécution de Kho Jabing

Singapour.

Amnesty International condamne l’exécution de Kho Jabing, un Malaisien déclaré coupable de meurtre, qui a eu lieu quelques heures seulement après le rejet du dernier recours en grâce dont il disposait.

«  L’exécution de Kho Jabing est un acte honteux, et ce qui le rend encore plus déplorable, c’est la hâte indécente avec laquelle les autorités y ont procédé, après le rejet, dans la matinée du 20 mai, du dernier recours en grâce dont il disposait, a déclaré Josef Benedict, directeur adjoint du bureau Asie du Sud-Est et Pacifique d’Amnesty International.

« Kho Jabing aurait dû être gracié, notamment en raison des incertitudes et des opinions divergentes qui ont marqué cette affaire au cours des six dernières années. Singapour se trouve à la croisée des chemins. Il doit décider soit de se rallier à la plupart des pays du monde en protégeant les droits humains et en renonçant à la peine de mort, soit de rejoindre la minorité de pays qui persistent à appliquer ce châtiment cruel et inhumain. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !