FEDERATION DE RUSSIE : Le journaliste et militant écologiste Grigori Pasko est maintenu en détention

Index AI : EUR 46/025/02

FLASH

Des délégués d’Amnesty International se sont déclaré aujourd’hui (mardi 25 juin) consternés par la décision de la Cour suprême de ne pas annuler la condamnation de Grigori Pasko.

Le Collège militaire de la Cour suprême a confirmé le jugement prononcé en décembre 2001 par un tribunal militaire de Vladivostok, qui avait condamné le journaliste à une peine de quatre ans d’emprisonnement dans un camp de travail. Le ministère public a affirmé qu’il avait rassemblé des informations dans l’intention de les livrer à des médias japonais. Il semble que cet homme ait été poursuivi en justice à titre de représailles politiques, pour avoir dénoncé la pratique consistant à déverser en mer des déchets radioactifs et fait des allégations relatives à la corruption au sein du plus haut commandement de la flotte russe du Pacifique.

Toutes les voies de recours ayant été épuisées, la prochaine étape pour Grigori Pasko dans sa recherche de la justice consistera à faire appel auprès de la Cour européenne des droits de l’homme.

Amnesty International maintient son appel en faveur de la libération immédiate et sans conditions de cet homme, qu’elle a adopté comme prisonnier d’opinion en janvier 2002.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse