Forum économique Mondial de Davos, « Les enjeux sont trop importants pour se contenter de vaines gesticulations »

Forum économique Mondial de Davos, « Les enjeux sont trop importants pour se contenter de vaines gesticulations »

Le Forum économique mondial, qui se tient chaque année à Davos débutera le 16 et se terminera le 20 janvier 2023.

« Ces dernières années, c’est comme si la boîte de Pandore avait été ouverte, libérant des crises indicibles de par le monde. Nous sommes confrontés à des défis qui, bien souvent, se chevauchent et s’entremêlent : la crise climatique, une pandémie mondiale, des conflits armés, la dernière révolution industrielle – technologique – propice à l’exploitation, l’insécurité alimentaire généralisée, une économie mondiale source de richesses inimaginables pour une poignée, tandis que des millions sont étranglés par les bas salaires ou le chômage. » a déclaré Agnès Callamard, secrétaire générale d’Amnesty International.

« Hélas, la plupart des rencontres organisées à l’échelle planétaire pour trouver des solutions se résument désormais à des forums où l’on se contente de pointer les problèmes, sans guère de résultats concrets.

« Pour que l’événement de Davos 2023 ne connaisse pas le même sort, les élites très influentes qui s’y retrouvent doivent réfléchir à la raison de leur présence. Elles doivent se focaliser sur l’émergence de solutions tangibles dont nous savons déjà qu’elles fonctionnent, au lieu de protéger à tout prix le système économique mondial en place. Les rencontres et tables rondes parallèles devraient bouillonner de débats sur de nouvelles taxes pour les entreprises du secteur des combustibles fossiles et sur l’incitation à produire de l’énergie verte respectant les droits humains. Elles doivent s’attaquer à la corruption endémique, mettre fin à l’évasion fiscale et à l’optimisation fiscale agressive, combattre les inégalités – y compris le racisme et le sexisme – à la racine, en commençant par leurs propres salles de conseil et cabinets gouvernementaux. Les enjeux sont trop importants pour se contenter de vaines gesticulations. »

Présente à Davos dès le 16 janvier, Agnès Callamard sera disponible pour des interviews avec les médias sur tout un éventail de sujets liés aux droits humains, notamment :

  • La crise climatique et son impact sur les droits humains
  • L’agression de l’Ukraine par la Russie, les crimes de guerre et le chemin vers la justice
  • Les droits humains au Myanmar
  • Les droits humains en Éthiopie
  • Les géants de la technologie
  • La responsabilisation des entreprises
  • Le blanchiment par le sport (ou « sportswashing »)
  • L’importance de s’attaquer à la corruption, à l’évasion fiscale et à l’optimisation fiscale agressive, qu’elle soit le fait de particuliers ou d’entreprises, au bénéfice des droits humains
  • L’offensive mondiale contre les défenseur·e·s des droits humains et les restrictions imposées à l’espace civique, notamment la désinformation
Toutes les infos
Toutes les actions
2023 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit