Grèce : scandaleuses accusations de trafic illicite visant des sauveteurs espagnols

MISE À JOUR : LES TROIS POMPIERS BÉNÉVOLES ONT ÉTÉ ACQUITTÉS !

Des pompiers qui agissaient comme bénévoles à Lesbos encourent jusqu’à 10 ans de prison.

Aujourd’hui s’ouvre le procès de trois pompiers espagnols inculpés de trafic illicite dans le cadre d’opérations de recherche et de sauvetage en 2016.

« Ces trois pompiers se trouvaient à Lesbos pour mettre leurs compétences professionnelles au service d’hommes, de femmes et d’enfants afin de leur éviter la noyade. Ils n’ont rien fait de mal et n’ont commis aucun crime. Les charges retenues contre eux doivent être abandonnées. », a déclaré Maria Serrano, chargée de campagne sur les migrations à Amnesty International.

« Il est absurde de traîner ces bénévoles courageux devant les tribunaux pour des accusations surréalistes de trafic illicite : cela ridiculise la justice et révèle la confusion morale qui règne chez ceux qui tentent de criminaliser des actes de solidarité et d’intimider les défenseurs des droits humains. »

« Les efforts des ONG pour sauver des vies doivent au contraire être salués, défendus et applaudis. »

Complément d’information

Manuel Blanco, Julio Latorre et Jose Enrique Rodríguez, bénévoles au sein de l’ONG Proemaid, ont été arrêtés en janvier 2016 alors qu’ils tentaient de localiser un bateau en détresse. Ils ont par la suite été libérés sous caution. Ils sont accusés de tentative de « trafic illicite » et encourent jusqu’à 10 ans d’emprisonnement s’ils sont reconnus coupables.

Proemaid a commencé à travailler à Lesbos en décembre 2015 et a sauvé des centaines de vies. Elle a continué son travail sur l’île malgré ces poursuites absurdes. Elle apporte un soutien aux autorités grecques et des services d’urgence professionnels ; elle a notamment fourni de l’aide lors d’un fort tremblement de terre survenu à Lesbos en 2017.

Le verdict dans cette affaire est attendu entre le 7 et le 9 mai.

Deux membres de l’ONG Team Humanity, Mohammed Abbassi et Salam Aldeen, sont eux aussi inculpés de charges analogues et seront jugés en même temps que les pompiers espagnols.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition