Guatemala : Le président Jimmy Morales essaie d’entraver la lutte contre l’impunité

Le gouvernement de Jimmy Morales a décidé de révoquer le mandat de la Commission internationale contre l’impunité au Guatemala.

«  La décision du gouvernement de ne pas reconduire le mandat de la Commission internationale contre l’impunité au Guatemala, à l’heure où le Congrès doit analyser l’audience préliminaire du président Jimmy Morales, est une nouvelle manœuvre destinée à affaiblir la lutte contre l’impunité dans le pays, a déclaré Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International.

« Le déploiement inhabituel et la présence des forces de sécurité devant la Commission et pendant l’annonce du président sont destinés à intimider les personnes et les organismes œuvrant en faveur de la justice et des droits humains. Le gouvernement ne peut pas mener le pays à répéter les événements honteux des décennies passées. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Stop à la cruauté des USA envers celles et ceux qui ont besoin de protection

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel. Demandez à Donald Trump de respecter les lois internationales en matière de demande d’asile : signez la pétition !