Communiqué de presse

Haïti. Dans sa lettre ouverte au nouveau Premier ministre, Amnesty International plaide en faveur des droits humains

La terrible nécessité de reloger durablement des dizaines de milliers de personnes ayant tout perdu dans le tremblement de terre de 2010 doit être la priorité du nouveau Premier ministre haïtien Evans Paul, écrit Amnesty International dans la lettre ouverte qu’elle lui a adressée lundi 2 février 2015.

Plus de 79 000 personnes vivent toujours dans des camps de fortune, dans des conditions déplorables, tandis que les expulsions forcées se poursuivent avec violence.

Dans sa lettre ouverte, l’organisation demande également au Premier ministre, qui est entré en fonction le 16 janvier, de s’attaquer au problème du durcissement de la répression lors des manifestations pacifiques, et notamment aux violences policières qui font des blessés et des morts.

« Haïti est à la croisée des chemins et le nouveau Premier ministre Evans Paul a l’occasion de conduire son pays vers un meilleur respect des droits humains. La tâche n’est pas aisée, nous constatons une intensification de la répression et de la violence imputables aux différentes forces de sécurité, mais il peut prendre des mesures concrètes qui mettront Haïti sur la bonne voie, a déclaré Erika Guevara Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International.

« Le Premier ministre doit en toute priorité mener des enquêtes exhaustives sur les cas d’expulsions forcées et garantir que ces pratiques cessent sous son gouvernement. Il doit aussi veiller à ce que personne ne soit arbitrairement détenu en raison de ses activité politiques, ni persécuté pour avoir fait pression en faveur du changement en matière de droits humains. Le temps est venu de prendre un nouveau départ. »

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.