Haïti - Réaction d’Amnesty International à l’arrestation de Jean-Claude Duvalier en Haïti


RÉACTION

ÉFAI

18 janvier 2011

En réaction à l’arrestation de Jean-Claude Duvalier - surnommé « 
Bébé Doc » - en Haïti, Javier Zuñiga, conseiller spécial
d’Amnesty International, a déclaré :


« L’interpellation de Jean-Claude Duvalier constitue une mesure positive, mais
l’inculper de seule corruption n’est pas suffisant.

« Si l’on veut que justice soit véritablement rendue en Haïti, les
autorités haïtiennes doivent ouvrir une information judiciaire sur la
responsabilité de Jean-Claude Duvalier dans la multitude d’atteintes aux droits humains
commises alors qu’il était au pouvoir, notamment les actes de torture, les
détentions arbitraires, les viols, les disparitions forcées et les exécutions
extrajudiciaires. »

Javier Zuñiga, conseiller spécial d’Amnesty International, actuellement
à Londres, et Gerardo Ducos, chargé des recherches sur Haïti, actuellement
à Port-au-Prince, sont disposés à répondre à toute demande de
renseignements.

Toutes les infos

Infos liées

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.