ÎLE DE MANUS/AUSTRALIE : Mort d’un réfugié

Réagissant aux informations signalant la mort d’un réfugié iranien sur l’île de Manus, Graham Thom, coordonnateur de l’action sur les réfugiés à Amnesty International Australie, a déclaré :

« Nous sommes profondément attristés par cette nouvelle. Amnesty International adresse ses sincères condoléances à la famille de cet homme et à ses amis.

« On ne sait toujours pas si sa mort est due à des violences ou s’il l’a provoquée. Quoi qu’il en soit, l’Australie doit accepter d’assumer la responsabilité des préjudices que subissent les réfugiés à cause de ses politiques cruelles.

« Cet homme était venu chercher la protection de l’Australie, Amnesty International est gravement préoccupée par le fait qu’il n’a pas reçu de soins médicaux adaptés et que sa sécurité n’a pas été considérée comme primordiale.

« Cette mort est une nouvelle tragédie qui s’ajoute à toutes celles engendrées par les souffrances et les tensions persistantes sur l’île de Manus. Il faut qu’une enquête indépendante, impartiale et efficace soit ouverte dans les plus brefs délais sur sa mort, a déclaré Philip Luther.

« Le gouvernement australien doit cesser sans plus attendre de faire de la politique en jouant avec la vie de gens. Le Premier ministre australien, Malcolm Turnbull, et le ministre de l’Immigration, Peter Dutton, doivent immédiatement faire évacuer les camps extraterritoriaux de Nauru et de Manus, et mettre les personnes qui s’y trouvent en sécurité en Australie, maintenant. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées