INDE/UNION EUROPÉENNE - L’Union européenne doit faire pression sur l’Inde pour qu’elle abolisse la peine de mort

Index AI : ASA 20/033/2005

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU BUREAU EUROPÉEN D’AMNESTY INTERNATIONAL

L’Inde devrait montrer l’exemple en matière de protection des droits humains en Asie en abolissant la peine capitale, et l’Union européenne devrait profiter du sommet UE-Inde de demain pour faire pression en ce sens sur la plus grande démocratie du monde, a déclaré Amnesty International.

L’organisation de défense des droits humains a adressé à la présidence britannique de l’UE, avant l’ouverture du sommet, une synthèse des questions soulevées par le recours à la peine de mort en Inde. Elle y examine en détail un certain nombre de cas, comme celui de Dhananjoy Chatterjee qui a fait l’objet en août 2004 de la première exécution judiciaire dont on ait eu connaissance en Inde depuis 1997.

« L’Union ayant déjà mené avec persistance de nombreux efforts en faveur de l’abolition de la peine de mort partout dans le monde et établi à cet effet un certain nombre de principes directeurs à l’intention des pays tiers, elle devrait profiter du sommet pour engager l’Inde dans ce processus, a déclaré Dick Oosting, directeur du Bureau européen d’Amnesty International.

« L’Inde est très influente en Asie, a-t-il ajouté. En abolissant la peine de mort, elle encourageait toute cette région du monde dans cette voie. »

Amnesty International demande à l’UE de :

 renouveler son appel au gouvernement indien en faveur d’un moratoire immédiat sur les exécutions, mesure qui constituerait une première étape vers l’abolition de la peine capitale en Inde ;

 d’insister auprès du gouvernement indien pour qu’il rende publics les informations et les chiffres relatifs aux condamnations à mort et aux exécutions passées et présentes en Inde.

La synthèse The Death Penalty in India, Briefing for the EU-India Summit, 7 September 2005 sera disponible sur le site du Bureau européen d’Amnesty International (http://www.amnesty-eu.org/) à partir du 6 septembre 2005 à 01h00 TU.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.