IRAK : L’attentat contre l’ONU à Bagdad est une atteinte à la justice et aux droits humains

Index AI : MDE 14/162/2003

Mercredi 20 août 2003

(Mexique) L’attentat qui a tué le haut-commissaire aux droits de l’homme des Nations unies, Sergio Vieira de Mello, touche ceux-là mêmes qui œuvrent pour la promotion des principes de justice et les droits humains, a déclaré Irene Khan, secrétaire générale d’Amnesty International.
« Le meurtre odieux de Sergio Vieira de Mello constitue une nouvelle preuve que les personnes qui sont au service de l’humanité et qui défendent les droits humains sont des cibles faciles dans un monde où la sécurité nationale a pris la place de la sécurité individuelle.
« Les droits humains, la communauté internationale et tous ceux qui œuvrent pour la paix et la justice en Irak sont visés.
« Ce n’est que quand les droits humains seront au cœur des priorités et nous guideront dans notre approche de la sécurité mondiale que nous pourrons empêcher d’autres crimes terribles comme celui-ci, a déclaré Irene Khan. Les quelques jours à venir seront critiques en Irak. Nous pouvons soit mettre en place une sécurité digne de ce nom dans le but de briser un cycle dangereux, soit revenir, une fois de plus, vers les méthodes qui font germer les troubles et le mécontentement à la base de cette violence. Quelles preuves de plus nous faut-il pour comprendre que l’érosion des principes qui sous-tendent les droits humains ne fait que contribuer à l’escalade de l’insécurité et à la mort ?
« L’homme en Sergio Vieira de Mello a été tué, mais ses idéaux et son message demeurent », a déclaré Irene Khan, ajoutant que la douleur n’a fait qu’augmenter la volonté d’agir d’Amnesty International.
Irene Khan a signalé que l’assassinat de Sergio Vieira de Mello a porté un coup aux droits fondamentaux du peuple irakien. « L’Irak doit être non pas un terrain vague, mais un chantier pour l’édification des droits humains.  »
Rendant hommage à M. Vieira de Mello, ami proche de longue date, Irene Khan a dit : « C’était un homme d’action et de conviction, passionné par tout ce qui était positif dans la vie. »
La secrétaire générale d’Amnesty International a demandé que les auteurs de l’attaque soient arrêtés et traduits en justice, ajoutant : « Sa mort ne doit pas être un prétexte pour une chasse aux sorcières, ni conduire à des atteintes généralisées aux droits humains. » l

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.