IRAK : Lettre ouverte au président George W. Bush, au Premier ministre Tony Blair, au Premier ministre José Maria Aznar et au président Saddam Hussein

Index AI : MDE 14/028/2003

FLASH

Irene Khan, secrétaire générale d’Amnesty International, écrit aujourd’hui aux gouvernements des États-Unis, du Royaume-Uni et de l’Espagne qui ont annoncé leur intention de déclencher des opérations militaires contre l’Irak.

" Ceux qui s’apprêtent à intervenir militairement contre l’Irak ont le devoir de veiller à ce que le droit international humanitaire et relatif aux droits humains soit intégralement respecté. Amnesty International demande instamment aux gouvernements, en cas de guerre, de se conformer à leurs obligations en matière de droits humains, telles qu’elles sont définies par le droit international. "

Amnesty International formule la même demande à l’intention du gouvernement irakien, qui doit également faire honneur à ses obligations.

Amnesty International demande plus particulièrement à toutes les parties au conflit de s’engager publiquement à appliquer les mesures fondamentales suivantes :
 protéger les civils en respectant strictement les règles du droit international humanitaire ;
 éviter d’utiliser des armes non discriminantes ;
 traiter les détenus civils avec équité et humanité ;
 protéger les droits des combattants ;
 veiller à ce que les besoins de la population irakienne soient satisfaits, sur le plan humanitaire et sur celui de la sécurité ;
 apporter aide et protection aux réfugiés et aux personnes déplacées à l’intérieur de leur pays ;
 veiller à ce que les auteurs présumés de crimes soient traduits en justice conformément au droit international ;
 s’engager à avoir recours à la Commission internationale d’établissement des faits pour enquêter sur les violations des Conventions de Genève ;
 soutenir et faciliter le déploiement d’observateurs des droits humains en Irak dès que la situation le permettra sur le plan de la sécurité ;
 soutenir l’action humanitaire des Nations unies et leurs efforts en faveur des droits humains.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition