IRAK : Pertes civiles

Index AI : MDE 14/047/2003

FLASH

" Les combats se rapprochant de plus en plus des zones urbaines, il faut que les autorités militaires renforcent leurs efforts pour protéger les civils ", a déclaré Amnesty International ce mardi 25 mars 2003.

" Les informations en provenance de Bassora nous ont montré l’impact qu’une guerre urbaine pouvait avoir sur les civils, et nous voulons donc que les autorités militaires indiquent clairement les mesures qu’elles ont prises pour limiter autant que possible les pertes civiles ", a ajouté l’organisation.

Toutes les parties au conflit en Irak doivent respecter scrupuleusement les règles du droit international humanitaire concernant la protection des civils ou des biens à caractère civil. Il faut en particulier :
 éviter les attaques directes contre les civils ou les biens à caractère civil ;
 éviter les attaques contre les infrastructures même lorsqu’elles sont utilisées à des fins militaires si, pour les civils, les conséquences de ces frappes à court et long terme risquent d’être excessives par rapport à l’avantage militaire recherché ;
 éviter d’attaquer les installations des médias uniquement parce qu’elles sont utilisées à des fins de propagande ;
 éviter d’attaquer les autres objets à caractère civil même si l’attaquant présume que leur destruction affaiblira la volonté de combat de l’ennemi.

" Les belligérants doivent prendre toutes les précautions nécessaires pour épargner les civils, prévenir les civils par une sommation chaque fois que possible et s’abstenir d’utiliser des civils comme "boucliers humains ", a conclu l’organisation de défense des droits humains.

Vous trouverez un supplément d’information sur les préoccupations d’Amnesty International et ses recommandations sur http://www.amnesty.org/go/iraq

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.