ISRAËL ET TERRITOIRES OCCUPÉS : Le massacre de civils palestiniens ne ramènera pas la sécurité ni la paix

Index AI : MDE 15/122/02

Amnesty International condamne le raid aérien mené la nuit dernière à Gaza par les Forces de défense d’Israël (FDI) ou Tsahal, qui aurait fait au moins 15 morts, dont neuf enfants, et plus de 80 blessés, dont beaucoup grièvement.

« Cette attaque était disproportionnée et est totalement inacceptable », a déclaré aujourd’hui (mardi 23 juillet 2002) Amnesty International.
Un missile tiré d’un avion F-16 aurait gravement endommagé quatre maisons, dont celle d’un militant important du Hamas (Mouvement de la résistance islamique), Salah Shehada, qui figure au nombre des tués. Israël soupçonnait cet homme d’avoir organisé plusieurs attentats-suicides. Depuis le début de l’Intifada al Aqsa, en septembre 2000, le Hamas a revendiqué plus de 20 attentats contre des civils.

Amnesty International exhorte le gouvernement israélien à mettre fin à ce type d’attaques illégales. Elle appelle Israël et l’Autorité palestinienne à reprendre leur coopération judiciaire de sorte que les personnes accusées d’attentats contre des civils soient traduites en justice dans les plus brefs délais et jugées en toute équité.

« La communauté internationale doit intensifier ses efforts pour aider l’Autorité palestinienne à améliorer l’efficacité de son système judiciaire et sa conformité aux normes internationales relatives aux droits humains », a ajouté Amnesty International.

« Des experts internationaux chargés d’une mission de conseil et de surveillance devraient être déployés de toute urgence pour superviser les enquêtes sur les attentats contre des civils, ainsi que les poursuites pénales contre leurs auteurs présumés. »

L’organisation de défense des droits humains appelle le Hamas et tous les autres groupes armés palestiniens à ne pas mener de représailles contre des civils israéliens. « Même les violations les plus graves des droits humains ne sauraient justifier le fait de prendre délibérément pour cible des civils », a précisé Amnesty International.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.