ISRAËL ET TERRITOIRES OCCUPÉS : Les attentats-suicides contre des civils sont des crimes contre l’humanité

Index AI : MDE 15/087/2004
ÉFAI

Mardi 31 août 2004

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

FLASH

Amnesty International condamne dans les termes les plus forts les
attentats-suicides qui ont touché deux bus à Beer Sheva, dans le sud
d’Israël, ce mardi 31 août. Au moins quinze personnes ont été tuées et
environ quatre-vint dix autres ont été blessées. Le groupe armé palestinien
du Hamas aurait revendiqué la responsabilité des deux attentats.

« Les groupes armés palestiniens doivent immédiatement mettre un terme aux
attentats-suicides et à toute autre attaque délibérée contre des civils », a
déclaré Amnesty International.

Ces attaques sont les premiers attentats-suicides perpétrés à l’intérieur
d’Israël depuis le 14 mars 2004, date à laquelle dix personnes avaient été
tuées dans le port d’Ashdod. Selon les informations communiquées par les
agences de presse, les deux auteurs des attentats sont montés chacun à bord
d’un bus et ont déclenché leurs explosifs presque en même temps.

Amnesty International a condamné à de nombreuses reprises les
attentats-suicides et autres attaques contre des civils menés par des
groupes armés palestiniens, notamment le Hamas, le Djihad islamique et les
Brigades des martyrs d’al Aqsa. Cibler ainsi systématiquement et
délibérément des civils constitue un crime contre l’humanité.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.