Julian Assange : Il faut traiter les allégations de viol avec le plus grand sérieux

En réaction aux informations selon lesquelles l’Autorité suédoise chargée des poursuites a rouvert son enquête sur une accusation de viol visant Julian Assange et va déposer une demande officielle d’extradition auprès du Royaume-Uni d’ici le 14 juin 2019 :

« Les accusations de viol devraient toujours être traitées avec le plus grand sérieux. Il est crucial que les allégations visant Julian Assange fassent l’objet d’investigations dignes de ce nom, dans le respect des droits du plaignant et de la personne ciblée par l’enquête, a déclaré Massimo Moratti, directeur adjoint des recherches pour l’Europe à Amnesty International.

« Nous demandons aux autorités suédoises et britanniques de ne pas extrader ni renvoyer de toute autre manière Julian Assange aux États-Unis, où le risque est bien réel qu’il subisse de graves violations des droits humains. »

Toutes les infos
Toutes les actions

En Iran, risque élevé de contamination par le COVID-19 dans les prisons !

Amnesty demande la libération de tous les prisonniers et prisonnières d’opinion en Iran : ils risquent leur vie à cause du Covid-19 en prison. Signez la pétition