Kenya : Annulation de l’élection présidentielle

En réaction à la décision de la Cour suprême du Kenya d’annuler l’élection présidentielle du mois d’août et d’ordonner un nouveau scrutin, Justus Nyang’aya, directeur d’Amnesty International Kenya, a déclaré :
 

« La décision historique rendue ce matin témoigne de l’indépendance de la justice kenyane et montre l’exemple au reste du monde.
 
« Nous invitons toutes les parties à respecter ce jugement et demandons à la police de faire preuve de retenue pour maintenir l’ordre lors d’éventuelles célébrations ou contestations de ce jugement qui fera date. »

Dans son jugement rendu le 1er septembre au matin, la Cour a déclaré que les élections étaient entachées d’irrégularités et n’avaient pas été conduites en accord avec la Constitution, et a donné 60 jours à la commission électorale pour organiser un nouveau scrutin.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse