Communiqué de presse

L’application conçue par Amnesty International pour protéger les militants est sélectionnée pour un prix de technologie

L’application mobile d’alerte conçue par Amnesty International pour contribuer à protéger les défenseurs des droits humains en danger pourrait bien remporter le prix prestigieux du Global Impact Award.

L’application Panic Button, qui permet aux militants en cas d’urgence de révéler secrètement où ils se trouvent à des contacts choisis, a été sélectionnée et compte parmi les 10 finalistes qui concourent pour obtenir quatre prix de développement d’une valeur de 500 000 dollars (environ 390 000 euros) financés par Google.

Trois gagnants seront sélectionnés par un jury composé notamment de Sir Richard Branson, patron de Virgin, et de Sir Tim Berners-Lee, l’inventeur du Web.

Le quatrième gagnant sera désigné par le public, qui peut voter pour l’application d’Amnesty International sur le site de Global Impact Challenge.

« Notre objectif est de créer une application qui fera d’un téléphone portable une " balise de détresse " personnelle, a expliqué Tanya O’Carroll, chargée de projet Technologie et droits humains à Amnesty International.

« Cela permettra aux militants qui sont sur le point d’être arrêtés, détenus ou de " disparaître " aux mains de leur propre gouvernement de lancer cette première alerte vitale à ceux qui peuvent agir pour les protéger. »

En appuyant sur la touche Panic Button, la personne en danger envoie un message avec sa localisation à une liste préétablie de contacts. Une fois l’application activée, le message d’alerte est renvoyé toutes les cinq minutes si le lieu où elle se trouve change.

Pour sa sécurité, ces informations ne s’affichent jamais sur la boîte d’envoi du téléphone et l’application s’exécute en arrière-plan de manière invisible.

Amnesty International a travaillé avec des développeurs de la société internationale d’informatique Thoughtworks afin de réaliser un prototype de l’application sur Android.

Il a été testé à Nairobi par des militants des droits humains du monde entier. Selon eux, c’est un outil vital de sécurité pour les personnes en danger – et plus particulièrement pour les femmes.

« Les femmes sont souvent confrontées à la violence et si elles disposaient de cet outil, cela pourrait les sauver », a commenté une défenseure des droits humains ougandaise.

Un militant pakistanais a ajouté : « Pour les défenseurs des droits humains, et particulièrement pour les femmes dans les zones de conflit, la situation pourrait s’améliorer si elles avaient accès à ce type de technologie. »

Amnesty International a développé l’application au cours de l’année 2012, dans le cadre d’un processus de conception collaboratif auquel ont participé plus de 650 designers, développeurs, militants des droits humains et ONG.

L’idée originale a été conçue par Amy Bonsall, qui l’a présentée lors d’un défi de l’innovation participatif lancé par l’agence mondiale de design et d’innovation OpenIDEO en novembre 2011. Une équipe de bénévoles a alors créé le premier prototype sur un seul week-end dans les locaux d’IDEO à Londres.

Le Global Impact Awards soutient des organisations qui font usage de la technologie pour transformer des vies.

Outre un prix de 500 000 dollars, les quatre meilleurs candidats bénéficieront du conseil de Google pour les aider à faire de leur projet une réalité.

Le vote est ouvert du 22 mai au 31 mai, et les jurys dévoileront le nom des quatre gagnants le 3 juin.

« La contribution d’Internet au progrès économique est largement reconnue, mais je pense que nous ne faisons qu’effleurer son potentiel en ce qui concerne la résolution de problèmes sociaux et politiques », a indiqué le membre du jury Sir Tim Berners-Lee.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.